Avant la double séance de Juillet qui collera à l'actualité, voici une séance très actuelle sur ... les nouveautés (sur le marché, mais aussi pour la Cave ;-) Et puisque l'abondance de nuages et de pluie nous éloigne de l'été, voici quelques fleurs pour égayer la journée.

  • TAMDHU n°8

La collection n'est pas nouvelle mais elle gagne en intérêt par les temps qui courent (prix !). J'avais testé quelques versions par le passé, pour celle-ci ce fut un coup de coeur ! Le nez a surpris. Bonbons, fruits pour les uns, noix pour les autres. La bouche est pleine d'un rancio très agréable. L'embouteilleur nous gâte d'un first fill d'oloroso et cela se sent. Un malt riche, gras, sur des notes de noisette, de cerise, de miel. Quelques-uns sont retenus par la fraise et une légère acidité. Certes la finale est quasi inexistante mais dans cette gamme de prix est-ce ce que l'on attend ? Dans le choix du fût, du degré (génial à 45°), cela donne déjà un superbe résultat pour un whisky d'apéritif à l'excellent rapport qualité-prix.


  • ABERFELDY 14 ans - Chieftains

Là, c'est une vraie nouveauté sur le marché. La distillerie est peu embouteillée par les indépendants. Nous l'attendions donc avec impatience. Le nez est très appétissant, un mélange de malt, d'ananas et de sucre. La bouche est conforme aux premières impressions. Curieusement elle est à la fois sèche et sucrée. L'alcool est plus net que sur le précédent bien que le degré soit moins élevé (43°). C'est la mise en pratique de l'influence du fût. Une pointe d'acidité parcourt le palais avec séduction, de belles notes fruitées s'échappent. Ici non plus il n'y a pas de finale mais, bien que le budget monte un peu, ce n'est vraiment pas ce qui me gêne. Cet Aberfeldy est un plaisir de tous les instants, à privilégier pour l'apéritif. Aberfeldy_14_ans_Chieftains.jpg


  • PORT CHARLOTTE An Turas Mor

L'importateur et une revue spécialisée l'annonçaient en nouveauté. Mouais. Toujours est-il qu'il a charmé nombre des membres du Club. Au nez, la tourbe est puissante et subtile à la fois. Il ne laisse aucun doute sur son origine. Le goudron apparaît d'entrée mais n'est pas seul : une salade de fruits ... salée ! Le nez est captivant. La bouche est tout aussi étonnante, marquée et légère, douce et fruitée. Certains, déroutés, ne l'associent à aucun Islay et partent sur les bords de Bretagne ... patience. Cette typicité ne trompe pourtant pas un autre membre du Club, qui, après avoir rencontré l'excellent Jim McEwan le mois dernier dans son fief, assure : "c'est un Port Charlotte !". Un seul mot, Bravo ! La finale est ici plus persistante sans jamais être lourde. Une réussite qui, après les PC brut de fût, démocratise l'accès au beau pari de Bruichladdich. An_Turas_Mor_Port_Charlotte.jpg

  • KORNOG Sant Erwan

Roulement de tambour : le nouveau Kornog est arrivé ! Personnellement j'étais surpris et curieux de cette nouvelle version entre le 46° et le degré naturel (St Ivy lancé l'année dernière). Résultat : encore une surprise bluffante ! Les premières effluves sont fascinantes. La tourbe est toujours aussi fine, délicieuse et parfumée. J'y ai perçu de l'amande mais fus le seul. La majorité s'exprime sur le caramel au beurre salé (rapport à la géographie ?). La bouche est remarquable d'onctuosité. Là aussi le choix d'un first fill bourbon associé à ce degré d'alcool est à relever et à féliciter. La vanille caresse les phénols, adoucit l'alcool, ... le résultat est top ! La finale donne un indice sur son jeune âge tout en demeurant agréable. A l'issue de la dégustation, lorsque j'ai montré l'étiquette, ce fut à la limite de l'émeute : "Quoi un autre Kornog ? Mais comment font-ils pour obtenir un tel résultat si vite ? Et en France ?"
Recevez Martine et Jean toutes les félicitations du Club Whisky Artvest !
Kornog_Sant_Erwan_2012.jpg

A noter que "le 80" est le seul Bar de Bordeaux à proposer le Kornog Taourac'h Trived 2012 (46°). C'est l'intérêt d'avoir un ancien membre du Club Whisky Artvest qui s'installe. Le 80 diffusera tous les matchs de l'équipe de France de l'Euro. Ceux qui étaient parmi nous à la soirée de lundi "France-Angleterre" ont parfumé le match d'accents bretons ! Pour les autres, rendez-vous vite Rive droite, Avenue Thiers !

Quant au Club, 2 séances à venir avant la pause estivale, à très bientôt ;-)