Voilà c'est fini ! L'année 2011 prépare ses dernières tenues de fête avant de s'éclipser à jamais. Côté Club Whisky, pour ce qui est de la fête, elle fut grandiose cette fois encore !

  • ARDMORE 1994 Single Malts of Scotland

Regards inquiets, plongés dans le verre. C'est le dram ? Rien. Absolument rien de tourbé ne s'échappe. J'entends les 1ers murmures impatients ... A part quelques notes fruitées, c'est vrai que cet Ardmore surprend. On baisse la garde, en prenant une bonne gorgée, et là surprise, la tourbe est bien présente. Du style d'un Benromach 10 ans : végétale. Du foin, de l'herbe coupée, une pointe de fraîcheur mentholée et un fumé vivifiant. Fruité et fumé alternent jusqu'à se fondre bien agréablement après quelques minutes. La différence avec les Islay est nette, mais le plaisir n'est pas moindre. Finale plutôt longue portée par les 46°, j'aime beaucoup. Ardmore_Sp._Dr._1994.jpg

  • MACHRIE MOOR

Plus olfactif que le précédent, les premières notes me rappellent plutôt McCarthy's ... ;-) Le goudron est mélangé au chocolat (très présent au nez). D'autres membres du Club ajoutent la vanille, la réglisse, ... La bouche prolonge harmonieusement le nez. Les avis sont partagés : plus alcoolisé pour une moitié, moins pour l'autre, meilleur, moins que le précédent, ... mais bien que le degré soit identique, les deux malts sont effectivement très différents. Machrie_Moor.jpg

  • LAST VATTED MALT

LA Star de la soirée !
Nous finissons la saison par un feu d'artifice (cf photo ;-) Depuis le 23 Novembre 2011, l'appellation "Vatted Malt" est proscrite. Elle est remplacée par ... on s'en moque, ici on préfère "Vatted Malt".
John Glaser a donc eu l'idée de sortir une version historique, the Last, embouteillée le 22/11/2011 à 23h57 et 23h59 pour les deux dernières bouteilles (tapez "last vatted malt" sur youtube ! Des dingues ? non des passionnés ! Et on aime ça !).
Oui John maîtrise l'outil marketing, mais oui il maîtrise tout aussi bien l'art de l'assemblage (ce qui est loin d'être le cas des simples 'marketers' barbares du whisky aux noms -trop- connus).
D'une richesse inouïe, ce Last Vatted Malt est magistral ! C'est l'unanimité. Le nez me rappelle le Decadence par son côté caramélisé, miellé. Le fumé est délicat, délivré par petites touches, comme vaporisé. La bouche est somptueuse : fruits secs, sucré, une tourbe fine. Le mariage de 22% de Glenallachie 1974 (fût de sherry 1er remplissage) et de 78% Caol Ila 1984 (fût de bourbon) est extra. Le degré (53°) est idéal pour poursuivre le plaisir sur la durée (une véritable friandise ;-).

Et quand je dis que le Last Vatted Malt fut LA Star, je n'ai jamais vu autant de photographes autour d'une bouteille hier soir. L'édition est limitée (1.323 flacons) mais que dire de son compère Last Vatted Grain avec ses 297 Bts dont, nous dit-on, 60 pour l'Europe ?!? Chez Artvest, on soutient l'Europe en ces temps de crise : j'ai blindé les réserves ! Venez vous faire plaisir pour Noël !

Voilà le rideau tombe sur 2011. En attendant de nous retrouver autour d'une reprise festive en Janvier 2012, passez d'excellentes fêtes de fin d'année avec les meilleurs malts. Et à ce sujet, j'attends vos votes par mail (ou sur le blog) concernant votre podium 2011. Synthèse et résultats dans un mois au son de la cornemuse !
Last_Vatted_Malt.jpg